• Elsa Moreira Da Veiga

Qu'est-ce que le RGPD, et comment la respecter quand on est freelance ?

Le RGPD, ou Règlement général sur la protection des données, a été adopté par le Parlement Européen le 14 avril 2016, mais est entré en vigueur en France le 25 mai 2018. Vous en avez sûrement déjà entendu parler, mais je vais quand même vous expliquer le concept parce qu'une petite piqûre de rappel n'a jamais fait de mal, et je vais aussi vous expliquer comment respecter le RGPD peut vous donner un avantage en tant que freelance.


Pour beaucoup de personnes, le RGPD n'est qu'une nouvelle norme embêtante à respecter, mais elle a été créée pour une raison, et celle-ci est très simple: vous ne méritez pas de vous faire voler votre identité ou de vous faire harceler par des démarcheurs parce que vos données personnelles se baladent d'ordinateur en ordinateur comme le sein de Janet Jackson en 2004.

En termes CSP+, le RGPD a été créée pour protéger les informations ou les ensembles d'information permettant d'identifier directement ou indirectement un individu.

Dans le cadre de le RGPD, l'individu a ainsi le droit de savoir quelles données sont conservées par son interlocuteur, et peut demander leur consultation, modification ou suppression. De même, le détenteur de ces données personnelles doit évidemment empêcher leur divulgation.


Qu'en est-il du côté des freelances ?


Les freelances, considérés dans le RGPD comme des sous-traitants, doivent dès la mise en oeuvre du contrat freelance prendre les mesures nécessaires pour traiter et protéger les données personnelles du client en question durant et après la prestation. Cela inclut la création d'un registre pour le traitement de données, et peut parfois nécessiter (pour les grands comptes) la désignation d'un délégué à la protection des données. Les freelances doivent également conseiller les clients concernant le compte dont ils traitent les données pour la mise en oeuvre du RGPD.


Quel est l'avantage du RGPD pour un freelance ?


Le RGPD présente pour l'instant trois avantages pour le freelance. Premièrement, il permet d'instaurer une relation de confiance entre le freelance et son client, qui se voit garantir une certaine sécurité. En effet, si vous respectez le RGPD, cela montrera à votre client que vous faites preuve de professionnalisme et que vous vous tenez à jour au niveau des normes. Cela lui fera implicitement penser que vous maîtrisez parfaitement votre métier alors que vous êtes peut-être un dinosaure qui utilise encore Windows Vista.

Deuxièmement, respecter le RGPD permet de mettre en place un meilleur suivi administratif de vos clients. Disons par exemple que votre client change d'adresse mail, et que quelques mois plus tard vous voulez retrouver un mail qu'il vous a envoyé. Un registre où figure la date du changement d'adresse pourrait vous permettre de savoir où chercher et de vous faire gagner du temps, mais ce n'est qu'une suggestion.

Troisièmement, respecter le RGPD peut vous permettre de vous faire remarquer sur le marché. Effectivement, la plupart des freelances n'ont pas pensé à mettre en place les mesures qui lui correspondent ou ne le font pas savoir. Vous faire remarquer en tant que freelance RGPD-friendly (oui, vous avez bien lu) vous différenciera donc de la masse.


Convaincu ? N'hésitez pas à télécharger le guide RGPD pour freelances sur le site du CNIL, et à partager l'article pour vos confrères !