• Elsa Moreira Da Veiga

Qiao Biluo et autres Johanna Olson, ou pourquoi il vaut mieux ne pas trop forcer avec Photoshop

Mis à jour : 22 oct. 2019

Nous avons tous déjà utilisé un filtre ou des angles lumineux pour camoufler nos défauts sur les réseaux sociaux, pas grand chose de mal à cela. Cependant, certains influenceurs ont décidé de prendre ces astuces et de construire leur carrière dessus. Et certains ont fini par apprendre à la dure que ce n'est pas toujours une bonne idée.


Prenons le cas récent de Qiao Biluo. Cette influenceuse chinoise de 58 ans avait réussi à gagner 100 000 abonnés sur DouYu, l'équivalent chinois de Twitch. Elle se faisait appeler "Son Altesse" et recevait des dons allant parfois jusque 5 000€. Seul problème, elle utilisait une intelligence artificielle pour se faire passer pour une jolie fille d'une vingtaine d'années, et ça a fini par se savoir. En effet, la vérité a éclaté lorsque le 25 juillet dernier, durant un stream, le filtre a arrêté de fonctionner, montrant ainsi le vrai visage (littéralement) de Qiao à ses abonnés. Certains fans (surtout des hommes) se sont immédiatement désabonnés de sa chaîne, dégoûtés par la supercherie.

Le vrai visage de Qiao Biluo (gauche) et celui qu'elle affichait en public (droite) [Source:ITV]

Qiao est devenue la risée des réseaux sociaux chinois, mais dans un étrange retournement de situation, elle a fini par gagner plus de 650 000 abonnés. Selon Vice, elle a accepté des partenariats avec des créateurs de filtres de beauté et prévoit même de sortir un album musical (parce que ses abonnés trouvent qu'elle a une voix douce). Probablement très satisfaite de la conclusion de ce qui se présentait au départ comme la fin de sa carrière, Qiao a déclaré qu'elle avait tout prévu dans le cadre d'une stratégie pour devenir célèbre. Mais oui, Qiao, mais oui...


Nous pouvons rire de cette petite boulette orientale qui finit bien, mais il ne faut pas non plus détourner le regard de ce qui se passe déjà chez nous. Eh oui, notre génération s'est fait duper par les publicités McDonald's qui nous montraient des burgers qui auraient fait saliver Gordon Ramsay pour que nous allions acheter des ramassis d'OGM ayant à peine l'air comestible, mais les filouteries commerciales d'aujourd'hui sont d'un tout autre niveau. Les influenceurs d'aujourd'hui modifient digitalement leur corps pour mieux vendre du thé amincissant, ou appliquent des filtres sur leur visage pour vous parler de soins dermatologiques. Heureusement (je crois), certains utilisateurs et même des célébrités (comme Jameela Jamil) se sont donnés pour mission de mettre fin à ce genre de sournoiseries. C'est ainsi que Johanna Olson a perdu toute sa crédibilité en modifiant ses photos pour faire croire qu'elle se baladait dans les meilleurs endroits de Paris pour un placement de produit (n'importe quel parisien aurait eu des doutes en voyant les rues totalement vides, mais passons), et c'est ainsi que Danielle Cohn s'est retrouvée au centre d'une polémique qui pourrait très bien finir au tribunal après avoir utilisé des artifices pour faire croire qu'elle avait 15 ans, alors qu'elle en a 12.

Johanna Olson profitant du faux Paris [Source: Daily Mail]

Oui, vous allez encore me dire "Mais Elsa, quel est le rapport avec le social media management ?"

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à donner votre avis dans les co(mmentaires, à vous abonner à la page Facebook Moreira Freelancing et à arrêter d'utiliser des filtres de beauté, parce que vous êtes très bien comme vous êtes ! abonnés pour savoir qui choisir pour un partenariat, il faut aussi évaluer la capacité d'un influenceur à conserver la confiance de ses abonnés. En effet, si cet influenceur fait un placement de produit alors qu'il est en train de se faire mitrailler par les critiques et les trolls, vous risquez de prendre des balles perdues. Et ce n'est jamais bon. Apprenez donc à analyser le passé des influenceurs et à repérer les artifices qui peuvent provoquer leur chute, et la vôtre avec. Et ne croyez surtout pas que le bad buzz vous rendra service, la plupart du temps, c'est tout l'inverse (Sugar Bear et Morphe le savent très bien grâce à James Charles) !


Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires, à vous abonner à la page Facebook Moreira Freelancing et à arrêter d'utiliser des filtres de beauté, parce que vous êtes très bien comme vous êtes !

20 vues