• Elsa Moreira Da Veiga

Pourquoi les auto-entrepreneurs n'arrêtent pas de parler de l'ACRE en ce moment ?

Salut tout le monde, ça fait un bail !

Alors, ça fait plus d'un mois que je n'ai pas écrit d'article, et ce n'est pas pas forcément le sujet que je voulais aborder pour mon retour au clavier, mais je suis inquiète, et je ne suis pas la seule. Si vous regardez un peu autour de vous, vous verrez des auto-entrepreneurs(ou des micro-entrepreneurs comme moi) en train de froncer les sourcils, une goutte de sueur perlant sur leur front. Bon d'accord, peut-être que j'exagère un peu, mais c'est vrai que nous avons reçu de mauvaises nouvelles récemment.

En effet, peut-être que vous n'en avez pas entendu parler, parce qu'on entend plus parler de grand-chose depuis la réforme des retraites et la mort de Chirac, mais l'ACRE telle que nous la connaissons est sur le point de disparaître.

Vous allez sûrement me dire "Mais Elsa, je vais pas en avoir grand-chose à faire de l'ACRE si tu ne m'expliques pas ce que c'est !" Bah ça tombe bien, j'y viens.


L'ACRE, c'est quoi ?


L'ACRE, pour les gens qui n'aiment pas les abréviations, c'est l'Aide aux créateurs et repreneurs d'entreprise. De quel genre d'aide s'agit-il ?

Il s'agit tout simplement d'une exonération d'une partie des cotisations sociales lors de la création ou reprise d'une entreprise, et plus précisément des cotisations patronales et salariales correspondant à l'assurance maladie, la maternité, la retraite de base, l'invalidité, les décès et les prestations familiales. Si tu n'as toujours rien compris, tu peux en savoir plus(et voir si tu es éligible) en cliquant ici.

Beaucoup de nouveaux entrepreneurs créant une entreprise individuelle ou une société reçoivent l'ACRE lorsqu'ils sautent le pas, mais cela risque de ne pas durer.


Pourquoi l'ACRE telle que nous la connaissons est menacée ?


L'ACRE était un peu devenue la bonne fée des entrepreneurs lorsqu'elle avait été ouverte à tous le 1er janvier 2019. Cependant, un décret va être intégré le 1er octobre prochain(demain, oui) au projet de loi de finances pour 2020, et ce décret n'est pas très gentil avec notre bonne fée.

En effet, ce décret vise à limiter l'exonération offerte par l'ACRE à 50% durant un an, au lieu d'une exonération dégressive sur 3 ans débutant à 75 %, selon la Fédération Nationale des Auto-entrepreneurs. Et comme si ce n'était pas déjà assez de venir mettre des bâtons dans les roues des personnes voulant se lancer dans l'entreprenariat, cette nouvelle mesure va également toucher les entrepreneurs qui touchent déjà l'ACRE. De quoi toucher le jackpot aux prochaines déclarations de revenus professionels !


J'en rigole, parce c'est que je fais de mieux, mais cette réforme va mettre en difficulté beaucoup d'entrepreneurs, qui sont déjà assez stressés comme ça. Heureusement, tout n'est pas perdu. Nous pouvons encore agir, notamment en signant la pétition de la FNAE, que vous pouvez trouver ici. J'espère que cette mesure sera au moins modifiée, et je vous préviendrai dès que j'aurais du nouveau.

N'hésitez donc pas à suivre la page Facebook Moreira Freelancing, et passez une bonne journée !

19 vues