• Elsa Moreira Da Veiga

Petite présentation de la petite freelance

On me dit souvent que je suis assez jeune pour une freelance avec 3 ans d'expérience. Et c'est vrai que je suis jeune.

J'ai commencé le freelance à 18 ans, alors que je finissais ma première année à l'université. Je cherchais un moyen de commencer ma carrière professionnelle, et j'étais déjà très ambitieuse. Je n'étais pas du tout intéressée par un job étudiant dans un supermarché ou un centre d'appel (bien que je ne méprise pas ce type d'emploi), et je savais que j'avais de bonnes compétences à mettre à contribution. En effet, j'ai toujours été douée pour les langues et j'ai toujours su comment attirer l'attention d'une bonne manière.


J'ai donc commencé à chercher un moyen de mettre mes capacités à contribution. J'ai envoyé des CV à des agences de traduction et des agences de communication, sans jamais recevoir de réponses (évidemment, je sortais à peine du lycée). Je n'ai pas abandonné pour autant, et avec l'aide de la bonne fée Google, j'ai trouvé Upwork. J'y ai créé mon profil, et j'ai commencé à postuler à des annonces. Comme presque tout le monde, j'ai dû m'armer de patience et attendre un moment (un mois et demi, plus précisément) avant de décrocher ma première mission. Et ainsi, mon entrée glorieuse dans le monde du freelance s'est faite grâce à...des fictions érotiques.


Je ne m'attendais pas du tout à ça, mais j'ai quand même donné mon maximum pour ce projet. Ainsi, mon premier client satisfait en a amené d'autres, et ainsi de suite. Je me suis fait une réputation sur Upwork, et je me suis rappelée qu'en plus de mes compétences linguistiques, j'avais des compétences dans le digital que je n'avais pas encore mis à contribution. Cependant, je ne les ai pas directement mises en avant sur mon profil freelance, et j'ai préféré les perfectionner avant. Je me suis donc engagée dans une association de l'université qui recherchait une chargée de communication digitale, et je me suis mise au boulot sur les réseaux sociaux. J'étais à présent sur trois fronts: mi-freelance, mi-bénévole, mi-étudiante, et j'ai accumulé les expériences, au prix de beaucoup de nuits blanches et d'un budget maquillage conséquent pour camoufler les dégâts de mon emploi du temps. J'ai enrichi mon profil Upwork, j'ai créé mon profil Malt, et j'ai fini par créer mon site.

Voilà donc la freelance que je suis, Elsa Moreira Da Veiga, à votre service.


PS: J'ai évolué depuis les fictions érotiques, je ne traduis pas que ça :) !