• Elsa Moreira Da Veiga

Les bases d'une bonne relation client pour les freelances

Si vous lisez cet article, c'est que vous êtes curieux ou que votre campagne de prospection a fonctionné (peut-être grâce à mes conseils). Si c'est le cas, félicitations ! Je suis fière de vous, et j'espère que vous l'êtes aussi. Maintenant que le problème de la prospection a été résolu se pose celui de la relation client. Comment faire en sorte que votre client garde sa confiance en vous et soit complètement satisfait de votre prestation ? Comme pour la prospection, il n'y a pas de solution miracle, mais il y a quelques bases qui facilitent les choses.


1. Avant toute chose, discutez avec votre client avant de commencer la mission


Votre client a bien lu votre devis et a peut-être examiné votre profil et votre portfolio, mais cela ne veut pas forcément dire qu'il sait tout ce qu'il y a à savoir pour que la mission se déroule bien. Au risque de vous répéter, expliquez en détail votre méthodologie de travail et revoyez avec lui ses besoins. Ce n'est pas grand-chose, mais croyez-moi, cela vous épargnera des questions intempestives qui vous feront perdre du temps pendant la mission.


2. Restez à l'écoute durant la mission


Pour cette partie de l'article, je vais vous raconter un peu ma vie. Lorsque j'ai débuté dans le freelance, je ne savais pas encore comment bien gérer mes clients. Une fois que le contrat était signé et que j'avais compris les besoins de mon client, je disparaissais complètement jusqu'à ce que j'ai fini la mission. À votre avis, que s'est-il passé ? Je peux pas vous entendre, parce qu'on ne peut pas parler à un article, donc je vais répondre pour vous. Mon client s'est inquiété pendant des jours, et c'est donc avec mécontentement et à grands coups de points d'exclamation qu'il m'a expliqué qu'il n'est pas convenable de laisser son client tout seul pendant une mission. Du coup, ne faites pas comme moi à mes débuts. Dialoguez avec votre client, donnez-lui régulièrement des nouvelles concernant l'avancée de votre travail et restez à l'écoute au cas où votre client à des remarques à ajouter. Cela peut paraître évident, mais une fois dans le feu de l'action, c'est un partie de la mission qu'on oublie facilement.


3. Une fois la mission terminée, mettez un suivi en place


Ce n'est pas parce que la mission est terminée que vous pouvez laisser tomber votre client. Demandez à votre client de donner son avis sur le travail que vous venez d'accomplir, et mettez en place un suivi. Demandez de ses nouvelles, instaurez une relation de confiance, et vous verrez que votre client reviendra vers vous dès qu'il aura de nouveau un besoin que vous pouvez satisfaire.


Nota Bene pour les freelances: vous n'êtes pas un paillasson !


Si vous débutez dans le freelance, vous êtes la plupart du temps tenté de laisser votre client mener la barque. C'est une très mauvaise idée. Certes, vous êtes au service de votre client, mais vous n'êtes pas son esclave, vous n'existez pas uniquement pour satisfaire ses moindres exigences. Ainsi, si votre client vous donne une deadline trop courte ou à un comportement qui vous semble inapproprié, n'hésitez pas à le recadrer gentiment pour éviter que cela devienne une habitude. Même si vous êtes nouveau dans le milieu, vous avez le droit de vous affirmer, et vous devez le faire si vous voulez garder une relation saine avec votre client.


Voilà, c'est tout pour aujourd'hui ! J'espère que mes conseils vous ont été utiles, et si vous souhaitez obtenir plus d'informations, me faire part d'une suggestion ou demander une audit gratuite de votre présence en ligne, n'hésitez pas à me contacter sur LinkedIn ou via ma page Facebook. J'ai hâte de discuter avec vous !