• Elsa Moreira Da Veiga

Le congé maternité des indépendantes, maintenant à égalité avec les salariées

Les indépendantes, tout comme les salariées, ont besoin de repos quand elles tombent enceintes, et contrairement à ce que certains pourraient penser, ce n'est pas parce qu'on est son propre patron que l'on a pas le droit à un arrêt de travail ! Heureusement pour les indépendantes qui deviennent mamans, il y a congé maternité avec des compensations financières faites pour elles, et elles ont récemment été améliorées !

En effet, cette année, la Loi de Financement de la Sécurité Sociale a allongé la durée maximale de congé maternité pour les indépendantes à 112 jours (au lieu de 74 avant), ce qui les met à égalité avec les salariées(youpi!). Les mamans indépendantes auront toujours droit à deux types d'indemnisation:

- L'allocation forfaitaire de repos maternel, qui nécessite désormais un arrêt d'activité professionnelle de minimum 56 jours (qui n'était pas demandé auparavant)

- L'indemnité forfaitaire journalière de repos maternel, qui demande toujours un arrêt de travail, mais la durée minimale de ce dernier est passée de 44 à 56 jours (comme pour l'allocation).

De plus, la reprise d'activité progressive sera expérimentée à partir de janvier 2020, et elle permettrait de reprendre son activité à temps partiel après un congé maternité.

Que pensez-vous de ces changements ? N'hésitez pas à le dire en commentaire, et n'oubliez pas de suivre la page Moreira Freelancing sur Facebook pour discuter avec d'autres freelances et ne rien louper des prochains articles !